es Español

lecture recommandée

Bibliothèque Fide

Droit et réseaux sociaux

(2e édition)

Coordonnateurs: Artemi Rallo Lombarte et Ricard Martínez Martínez

Éditeur: Aranzadi Civitas

Prix: € 24,04

Remarque: en cliquant sur ce bouton, vous serez redirigé vers le site Internet de La Casa del Libro.

Résumé

Au cours des deux dernières années, le phénomène des réseaux sociaux s'est consolidé en tant que réalité sociale quotidienne et avec lui l'ensemble des problèmes juridiques qu'il entraîne. Plusieurs éléments significatifs peuvent être relevés dans cette évolution. D'un point de vue purement statistique, il est évident qu'il s'agit d'un phénomène de masse qui s'est étendu à l'ensemble de la population. De plus, la large gamme de services permet à l'utilisateur de prendre des décisions en fonction de son âge (Habbo, FiZZiKid, Tuenti, Google + ou Facebook), de ses loisirs (Bottletalk, Fotolog, Flickr, My Recipes), de ses problématiques professionnelles (Linkedin) ou à l'exercice de la liberté d'expression (Twitter). Parallèlement à l'augmentation de l'offre de réseaux et du nombre d'utilisateurs, il y a eu un débarquement dans les réseaux des médias, des entreprises et même des administrations publiques. Les objectifs que poursuivent les entreprises dans ce domaine sont des plus variés. Il semble que le moteur principal de cette présence vienne de la main de programmes de qualité, d'attention et de fidélisation de la clientèle. D'une manière ou d'une autre, l'entreprise, la marque et le produit s'approchent de la voie publique et parlent avec le consommateur, les écoutent et tiennent compte de leurs préférences. En outre, au cours de la dernière période, il a commencé à expérimenter des modèles de vente en ligne qui démarrent leurs processus dans un réseau social offrant un certain type de singularisation à la fois au canal et au client qui l'utilise. Por otra parte, los medios de comunicación integran al espectador en la noticia y lo convierten en parte activa como tertuliano de 140 caracteres, entrevistador en chats en directo e incluso en fuente de primera mano que proporciona imágenes y opinión en tiempo real desde el corazón de la nouvelle. Au niveau des administrations publiques -et aussi de la communication politique-, les réseaux sociaux et surtout Twitter, constituent d'une part un immense babillard mais aussi un outil puissant au service du débat public et des expériences de démocratie directe. Cet approfondissement du phénomène s'est accompagné d'un intérêt juridique parallèle pour cette réalité. Quelle règle est applicable? Quel tribunal est compétent pour régler les différends? La réponse à cette question, par exemple en cas de violation du droit à la protection des données par l'utilisation des réseaux sociaux, met en évidence la nécessité d'une harmonisation normative des différents pays et d'une reconstruction du droit international privé, où les notions de souveraineté et de territorialité n'ont pas de place. Mais ce n'est pas la seule question, même si c'est probablement la principale. La détermination des obligations des sujets qui fournissent des services de réseaux sociaux et de ceux qui y interagissent, les conditions d'utilisation et d'accès des forces et organes de sécurité, la garantie de la vie privée ou de la propriété intellectuelle, ou la sauvegarde des droits des mineurs continue d'occuper et d'inquiéter les opérateurs juridiques. Enfin, nous assistons à la révolution dans le monde de la publicité avec la publicité dite comportementale. La réglementation de cette matière a signifié l'incorporation dans le droit espagnol du règlement européen sur les cookies avec un nouveau libellé à l'article 22.2 LSSICE. Sans perdre de vue les différents avis du Groupe Article 29, ainsi que les derniers développements dans le développement du protocole Do Not Track au sein du W3C.

Contact

Remplissez le formulaire et une personne de notre équipe vous contactera sous peu.