es Español

Covid-19

Cabinet de crise

Droit du travail

Parce que?

Pendant l'état d'alerte décrété pour la gestion de la pandémie COVID-19, Fide a lancé le Cabinet de crise sur les questions du travail, un groupe de réflexion professionnelle dirigé par María Emilia Casas Baamonde, professeur de droit du travail et de l'emploi. Sécurité sociale et présidente émérite de la Cour constitutionnelle. Membre du Conseil académique de Fide. Ce groupe a analysé les lois successives et nombreuses de décrets royaux, approuvées en cas d'urgence, pendant l'état d'alarme.

Le Cabinet s'est réuni sept fois et au cours de ses réunions, il a abordé les mesures du travail et de la sécurité sociale, qui ont agi conjointement, dans l'ordre de fond, de procédure et de procédure, contenu dans le règlement juridique d'urgence, en analysant les techniques et les institutions de ce travail et Droit de la sécurité sociale dans les situations d'urgence, à la fois dans la phase de confinement et dans la phase de «désescalade» vers la normalisation.

Domaines d'analyse

Règlement général sur l'emploi

Réglementation extraordinaire d'ERTE

Agents sociaux et fraude

Réglementations d'autres pays

publications

Propositions du cabinet de crise en matière sociale sur ERTE

Publication: 25 juin 2020.

Le groupe formule une première proposition soumise au débat et à la réflexion par des professionnels de premier plan qui développent leur activité professionnelle dans le domaine du droit du travail et de la sécurité sociale, issus des entreprises, des universités et des bureaux professionnels.

Ont participé à ce cabinet de crise: 

  1. Antonio Baylos, professeur de droit du travail, Université de Castilla-La Mancha
  2. Eva María Blázquez Agudo, vice-ministre de l'Emploi, Communauté de Madrid
  3. Jaime Cabeza Pereiro, professeur de droit du travail et de la sécurité sociale, Université de Vigo
  4. María Emilia Casas Baamonde, professeur de droit du travail et de la sécurité sociale et présidente émérite de la Cour constitutionnelle. Membre du Conseil académique de Fide.
  5. Daniel Cifuentes, associé du département du travail, Pérez-Llorca
  6. Juan Manuel Cruz Palacios, directeur général du domaine des relations de travail, Acciona
  7. Jesús Cruz Villalón, professeur de droit du travail et de la sécurité sociale, Université de Séville
  8. Carlos de la Torre García, avocat au département du travail, Baker Mckenzie. Membre du Conseil académique de Fide.
  9. Román Gil Alburquerque, associé, Sagardoy Abogados
  10. Francisco Gualda Alcalá, Professeur associé, Droit du travail et de la sécurité sociale, Université de Castilla-La Mancha.
  11. Álvaro Hernando de Larramendi, associé fondateur, EJASO ETL GLOBAL
  12. Ciríaco Hidalgo, directeur des relations gouvernementales, SEAT et VW Group Espagne
  13. Jesús Lahera Forteza, professeur de droit du travail et de la sécurité sociale, Université Complutense de Madrid
  14. Luis Fabián Márquez Sánchez, président, analystes de Industrial Relations SA (Arinsa) et avocat
  15. Jesús R. Mercader Uguina, professeur de droit du travail, Université Carlos III de Madrid. Conseil d'Uría Menéndez. Membre du Conseil académique de Fide.
  16. José María Miranda Boto, professeur de droit du travail et de la sécurité sociale, Université de Saint-Jacques-de-Compostelle
  17. Fernando Moreno Piñero, directeur, analystes de relations industrielles SA (Arinsa)
  18. Eduardo Rojo Torrecilla, professeur de droit du travail et de sécurité sociale, Université autonome de Barcelone
  19. Carmen Sáez Lara, professeur de droit du travail et de la sécurité sociale, Université de Cordoue
  20. Rosa Zarza Jimeno, associée directrice du département du travail de Garrigues, Madrid

Directeur de groupe

Maria Emilia Casas Baamonde

Professeur de droit du travail et de la sécurité sociale et président émérite de la Cour constitutionnelle. Membre du Conseil académique de Fide.
Coordination académique: Victoria Dal Lago
Autres domaines de recherche

Contact

Remplissez le formulaire et une personne de notre équipe vous contactera sous peu.