es Español

Empires ibériques à l'époque moderne. Quelques réflexions sur la mondialisation – Session de synthèse

"Le 13 janvier dernier, nous avons célébré à Fide, dans le cadre du forum Leçons d'histoire : Hommes, faits et récits, la session sur les Empires ibériques à l'époque moderne. Quelques réflexions sur la mondialisation"

Fide ont convoqué cette session dans le but d'analyser la mondialisation comme un phénomène aux multiples épicentres dans lequel les empires -et en particulier les empires portugais et espagnol- ont été des acteurs décisifs depuis le XVe siècle.

Au cours de cette session, les forces qui ont contribué à ce processus ont été analysées, tant d'Espagne et du Portugal que d'autres régions et empires de la planète -souvent oubliés du point de vue européen mais dont l'importance dans la mondialisation mérite également d'être considérée-, ainsi que les coordonnées dans lesquelles les deux formations impériales se sont déplacées, unies dans la couronne des Habsbourg espagnols dans une période décisive dudit processus (1580-1640/69). De même, le professeur Yun a souligné la pertinence d'acteurs sociaux pas nécessairement subordonnés aux empires mais qui ont été au cœur de la mondialisation précoce, comme ceux des diasporas -Hébreux, Arméniens et autres- ou des ordres religieux et des réseaux de marchands asiatiques et européens.

Dans cette perspective, il y avait l'opportunité d'approfondir le processus de construction d'un monde globalisé, ainsi que les problèmes que cela représentait pour différentes parties du monde et, en particulier, pour les empires ibériques eux-mêmes. Bien que la présentation et l'approche du débat aient porté sur des questions de nature historique, il s'agissait d'une tentative de soulever quelques réflexions et propositions qui contribuent à la compréhension de la relation difficile entre la mondialisation et les empires jusqu'à aujourd'hui.

La dimension historique du processus de mondialisation a retenu l'attention de nombreux historiens ces dernières années. Il est particulièrement intéressant dans le contexte ibérique, compte tenu du rôle principal que l'Espagne et le Portugal y avaient. Le professeur Yun-Casalilla a offert dans son allocution un panorama complet, à la fois chronologique et spatial, des différents circuits qui tissaient ce réseau de relations à l'échelle planétaire, non seulement par les agents économiques mais aussi par d'autres. Ils étaient à la fois terre et mer ; longues et courtes distances, et ils se sont répandus à la fois d'est en ouest et dans le sens inverse du Moyen Âge à nos jours. En ce sens, le professeur Yun a accordé une attention particulière à l'incorporation de la Chine dans ce processus, ainsi qu'à l'impact qualitatif et quantitatif qu'il a eu sur la planète.

Nous avons en séance avec l'intervention de Bartolomé Yun-Casalilla, Professeur d'histoire moderne, Université Pablo Olavide de Séville et la modération du directeur du Forum, Juan E. Gelabert Gonzalez, professeur d'histoire moderne, Université de Cantabrie.

Lecture recommandée:

  • Jean Darwin, Après Tamerlan : L'histoire globale de l'empire depuis 1405 (Londres : Blumsbury, 2008).
  • John H. Elliott, Empires du monde atlantique. L'Espagne et la Grande-Bretagne en Amérique, 1492-1830, (Madrid : Taureau, 2006).
  • Bartolomé Yun Casalilla, Les empires ibériques et la mondialisation de l'Europe (Barcelone : Gutenberg Galaxy, 2019).

Liens de interés:

Si l'article vous a intéressé,

Nous vous invitons à le partager sur les réseaux sociaux

Twitter
LinkedIn
Facebook
Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.

Contact

Remplissez le formulaire et une personne de notre équipe vous contactera sous peu.