es Español

Groupe de travail

ADN: la valeur de la preuve médico-légale et les limites de son utilisation

Atout 2logo garrigues fide cible

Parce que?

Fide et la Fondation Garrigues, ont réuni un groupe de professionnels, dans le but de réfléchir sur cette question et de préparer un document éclairé pour contribuer à la société et à la communauté scientifique et juridique. 

Le principal objectif avec lequel ce groupe de travail a été convoqué, de la part de la société civile, est d'élaborer une série de recommandations pour l'utilisation correcte de l'analyse ADN à des fins médico-légales, définissant la valeur des preuves médico-légales et la limite de leur utilisation.

publications

Recommandations pour l'utilisation correcte de l'analyse ADN à des fins médico-légales.

La Fondation Fide et la Fondation Garrigues présentés le mardi 19 mars au siège de Fide  le document : Recommandations pour l'utilisation correcte de l'analyse ADN à des fins médico-légales.

  • ADN et science médico-légale;
  • Les profils STR et les bases de données ADN;
  • Les quotients de vraisemblance;
  • ADN de fond et transferts d'ADN primaire et secondaire;
  • Contamination par l'ADN;
  • La mise en œuvre de nouvelles techniques de séquençage massif et de nouveaux marqueurs ADN;
  • Recherche en science médico-légale.

Ils ont participé à ce groupe de travail: 

  • José Andradas Herranz, Fonctionnaire facultatif du corps de police national, administrateur de la base de données ADN; 
  • Jésus Agudo Ordoñez, Directeur, Institut national de toxicologie et des sciences judiciaires, Département de Madrid; 
  • Amaya Arnaiz Serrano, Professeur associé par intérim, Université Carlos III de Madrid. Chercheur, Institut Alonso Martínez pour la justice et le contentieux; 
  • Gemma Barroso Villaréal, Commissaire de la police nationale, chef de l'unité centrale d'analyse scientifique de la Commission générale de la police scientifique; 
  • Maria Jesus Benito Buitrago, Conseiller en médecine légale auprès de la Direction générale des relations avec l'administration de la justice; 
  • Rosario Cospedal García, Directeur général, GENOMICA SAU, Grupo Pharma Mar; 
  • Jésus de la Morena Olías, Administrateur, Fondation Garrigues; 
  • Antonio del Moral Garcia, Magistrat, Cour suprême; 
  • Juan Manuel Fernandez Martinez, Membre du Conseil général de la magistrature; 
  • José Miguel García Sagredo Académique du nombre, Royal National Academy of Medicine. Professeur honoraire, Université d'Alcalá de Henares; 
  • Amaya Gorostiza Langa, Directeur, Laboratoire d'identification génétique GENOMICA SAU, Groupe Pharma Mar; 
  • Eusebio Lopez Reyes, Inspecteur de la police nationale, responsable de la base de données ADN du Commissariat général à la police scientifique; 
  • Joseph Jean Lucena Moulin, Colonel de la garde civile. Directeur, École de spécialisation de la garde civile; 
  • Victor Moreno Catena, Directeur de l'IAMJL. Professeur de droit procédural, Universidad Carlos III de Madrid. Avocat. Président, UEAP; 
  • M ª Dolores Moreno Raymundo, Conseiller médico-légal au ministère de la Justice; 
  • Jaime Moreno Verdejo, Procureur de la Chambre, Cour suprême; 
  • Luis Rodriguez Ramos, Professeur de droit pénal et avocat et 
  • Ágata Maria Sanz Hermida, Professeur de droit procédural, Université de Castilla la Mancha.

 

Toutes les personnes qui ont participé à ce groupe de travail de Fide, l'ont fait à titre personnel et non au nom des entités, bureaux, universités ou entreprises, où ils exercent leur travail professionnel, de sorte que ces conclusions ne reflètent pas et n'incluent pas les positions institutionnelles mais plutôt celles particulières de chacun de les membres du groupe.

Directeurs de groupe

Ange Carracedo

Professeur de médecine légale, Institut des sciences judiciaires, Université de Saint-Jacques-de-Compostelle

Antonio Alonso Alonso

Médecin de l'Institut national de toxicologie et des sciences judiciaires et vocal et secrétaire de la Commission nationale pour l'utilisation médico-légale de l'ADN

Lourdes prieto

Chercheur collaborateur, Institut des sciences judiciaires, Université de Saint-Jacques-de-Compostelle

Directeurs de la Commission des sciences et du droit

Antonio Garrigues-Walker

Président de la Fondation Garrigues.

Cristina Jimenez

Président. Fondatrice.

Pedro Garcia Barreno

Professeur honoraire à l'Université Complutense. Docteur en Médecine, spécialité : Chirurgie. Membre des Académies Royales : Espagnole, des Sciences Exactes, Physiques et Naturelles, des Médecins d'Espagne, et de l'Academia Scientiarum et Artium Europaea. Membre honoraire, Conseil supérieur européen des médecins. Co-directeur des "Dialogues Science et Droit" et Membre du Conseil Académique de FIDE.
Coordination académique: Victoria Dal Lago Demi

Contact

Remplissez le formulaire et une personne de notre équipe vous contactera sous peu.