es Español

Groupe de travail

Urgence climatique et gestion de l'eau

Parce que?

Le groupe de travail entend contribuer par des propositions concrètes aux problèmes que pose l'urgence climatique en relation avec l'eau, en prenant comme référence les documents et projets législatifs les plus pertinents à ce jour (notamment le projet de loi sur le changement climatique et le livre vert sur la gouvernance de l'eau en Espagne en préparation par le ministère de la Transition écologique).

Domaines d'analyse

Niveaux d'eau internationaux

Utilisation et gestion publique

Réglementation de l'usage privé

publications

Conclusions Groupe de travail sur les urgences climatiques et la gestion de l'eau

Le Groupe a dédié ce cours à l'analyse des enjeux de gouvernance, comme une éventuelle réforme institutionnelle de la gestion de l'eau, ou la figure de la Confédération hydrographique et sa position face à l'urgence climatique ; les questions liées à la planification, telles que le rôle du secteur privé ou la gestion des terres ; et les questions réglementaires telles que la possibilité de modifier la réglementation européenne.

Après plusieurs séances d'analyse et de travail en commun, c'est un plaisir pour la Fide et la direction du GT de pouvoir partager nos propositions.

Le groupe de travail Fide formule propositions sur les sujets suivants:

  1. Rôle de l'eau dans les tâches d'atténuation et d'adaptation
  2. Conception de systèmes d'eau résilients. Le rôle de la technologie
  3. Application plus rigoureuse du principe de « recouvrement des coûts »
  4. Promotion de la coopération inter-administrative
  5. Application plus rigoureuse de la réglementation communautaire en matière d'épuration
  6. Défense et protection des groupes vulnérables
  7. Veille permanente des enjeux soulevés par le défi de l'eau dans un contexte de changement climatique

Ils ont participé à ce groupe de travail: 

  • Valentin Alfaya, Directeur Environnement Ferrovial.
  • Antonio Alonso Clemente, chef du domaine des services de contentieux de la Junta de Extremadura.
  • Ramiro Angulo, Secrétaire général de l'Association espagnole d'approvisionnement en eau et d'assainissement (AEAS).
  • Liane Ardiles, Anciennement Directeur Général de l'Eau.
  • Mariano Bacigalupo Saggese, professeur de droit administratif à l'UNED. Membre du Conseil Académique de la Fide.
  • Antonio Baena, Gérant associé de G-advisory, filiale du groupe Garrigues.
  • Fernando Calanche, Partenaire dans le domaine de la réglementation de droit public.
  • Carlos de Miguel Perales, avocat, professeur à la faculté de droit de l'ICADE (Universidad Pontificia Comillas).
  • Antonio Fanlo Loras, professeur de droit administratif.
  • Rafael Fernandez Valverde, Magistrat de la troisième chambre de la Cour suprême.
  • Guillermo González de Olano, Directeur Juridique du Groupe Suez.
  • David Howell, Responsable Climat et Energie, Département Gouvernance Environnementale, SEO / BirdLife.
  • José Manuel Jover Lorente, avocat général de la Junta de Extremadura.
  • Pedro Linares Lamas, Professeur ETS ICAI Ingénierie.
  • José López-Tafall, directeur de la réglementation d'Acciona.
  • Blanca Lozano Cutanda, professeur de droit administratif au CUNEF. Conseiller académique GA_PO.
  • Asunción Martínez García, Directeur des Concessions du Groupe Suez.
  • Manuel Menendez Prieto, conseiller vocal au cabinet du secrétaire d'État à l'environnement.
  • José Antonio Morillo Velarde, chef du service juridique, ports d'État, ministère du développement.
  • Francisco Muñoz, directeur général de la gestion de l'eau et des espaces verts, mairie de Madrid-
  • Luis Miguel Palancar, Directeur de l'équipe Structured & Project Finance, BBVA Corporate & Investment Banking.
  • Francisco Pérez Crespo, Partenaire du département, Corporate Cuatrecasas.
  • Cándido Pérez Serrano, partenaire responsable des infrastructures, du gouvernement et de la santé de KPMG Espagne.
  • Alfonso Ramos de Molins, Procureur de la République, Sous-direction générale des droits constitutionnels et de l'homme.
  • Federico Ramos, directeur de la gestion hydrologique Grupo Suez, ancien secrétaire d'État à l'environnement, procureur d'État.
  • Laura Rivera, Direction des Services Juridiques Red Eléctrica de España.
  • Cristina Rivero, CEOE Coordonnateur Environnement.
  • Rita Rodriguez Robles, directeur du département juridique WWF / Adena.
  • Gonzalo Saenz De Miera, directeur du changement climatique dans la zone de présidence d'Iberdrola.
  • Daniel Sanz, sous-direction générale des infrastructures et de la technologie, ministère de la transition écologique.
  • Marina Serrano González, président de l'AELEC. De Maître Pérez-Llorca.
  • José Trigueros, directeur du CEDEX (Centre d'Etudes et d'Expérimentation des Travaux Publics).
  • Image de balise Fernando Valladares, enseignant-chercheur au CSIC, où il dirige le groupe Écologie et changements globaux au Muséum national des sciences naturelles.
  • Daniel Vazquez Garcia, Associé, dirige le Département de Droit Public et Environnement de Dentons Espagne.
  • Rosa Vidal Monferrer, associé directeur de Broseta Abogados et directeur du droit public.
  • Guillermina Yanguas, magistrat et docteur en droit. Membre du Conseil Académique de la Fide (directeur du GT).
  • Antonio Yanez, président de la Confédération hydrographique du Tage.

 

Toutes les personnes qui ont participé à ce groupe de travail Fide, l'ont fait à titre personnel et non au nom des entités, bureaux, universités ou entreprises, où elles exercent leur travail professionnel, donc ces conclusions ne reflètent pas et ne pas recueillir les positions institutionnelles mais spécifiques de chacun des membres du groupe.

Directeur de groupe

Guillermina Yanguas

Magistrat et docteur en droit. Membre du Conseil académique de Fide.
Coordination académique: Emilia Malacalza

Contact

Remplissez le formulaire et une personne de notre équipe vous contactera sous peu.