es Español

Groupe de travail

Gestation de substitution

Asset 2logo Garrigues Fide Blanc

Parce que?

La Fide et la Fondation Garrigues ont convoqué des professionnels d'horizons différents, juristes, médecins et universitaires dans ce groupe de travail, dans le but de préparer une proposition informée et consensuelle de règlement à développer dans notre pays en la matière.

publications

Proposition de réforme de la réglementation espagnole sur l'enregistrement des relations de filiation établies à l'étranger par maternité de substitution

Le Groupe de travail constitué par la Fondation Fide et la Fondation Garrigues, s'est réuni d'avril 2017 à février 2018, au cours de quatre séances de travail, au cours desquelles, entre autres, les problématiques liées à l'enregistrement des relations d'affiliation ont été analysées. Constituées à l'étranger par gestation pour autrui.

L'objectif principal avec lequel ce groupe de travail a été convoqué, de la part de la société civile, est de fournir une solution aux situations spécifiques créées. Avoir atteint un consensus suffisant pour proposer cette réforme nous aide à proposer un débat ouvert à l'avenir face à une situation internationale en profonde mutation. Il est à noter que le respect de l'intérêt supérieur du mineur, tel qu'il est défini dans les instruments européens et conventionnels en vigueur en Espagne, est l'axe sur lequel cette proposition de réforme est structurée.

1.- La limitation de la réforme à l'enregistrement des relations d'affiliation constituées
à l'étranger.
2.- La réglementation en vigueur en Espagne.
3.- La position des autorités espagnoles à ce jour: le point de vue opposé de la Cour suprême et du
DGRN sur le jeu de la clause d'ordre public.
4.- La position de la CEDH.

4.1.- Les arrêts Mennesson et Labassee.
4.2.- Les arrêts Foulon et Bouvet et Laborie.
4.3.- Référence à l'arrêt Paradiso.

5.- L'incidence de la jurisprudence de la CEDH dans le système juridique espagnol.

5.1.- Toute restriction à l'enregistrement des relations de filiation établies dans le
l’étranger par maternité de substitution doit être «prévu par la loi».
5.2.- Les lignes directrices dans lesquelles la réforme doit être menée.

6. Le contenu spécifique de la réforme: le nouvel article 101 LRC.

Ils ont participé à ce groupe de travail: 

  • José Manuel Caamaño López, directeur de la Chaire Francisco José Ayala de science, technologie et religion, Université pontificale de Comillas
  • Asier Crespo, directeur juridique de Microsoft Ibérica
  • Jesús de la Morena Olías, directeur de la Fondation Garrigues
  • Pablo de Lora Deltoro, professeur de philosophie du droit, Université autonome de Madrid
  • Federico de Montalvo Jääskeläinen, professeur associé de droit constitutionnel, Université pontificale de Comillas (ICADE).
  • Ibán Díez López, associé chez Menta Abogados
  • Carlos Espósito, professeur de droit international public, Université autonome de Madrid
  • María Teresa Fernández de La Vega, présidente du Conseil d'État
  • Ana Fernández-Tresguerres García, notaire de Madrid, avocate attachée à la DGRN. Registre des excédents
  • Antonio García Paredes, magistrat du tribunal provincial de Madrid
  • Cristina González Beilfuss, Professeur de droit international privé, Université de Barcelone
  • Iván Heredia Cervantes, professeur de droit international privé à l'Université autonome de Madrid
  • Eduardo López-Collazo, directeur scientifique, IdiPAZ
  • Javier Marqueta Sobrino, représentant du groupe d'intérêt éthique de la Société espagnole de fertilité. Directeur médical, unité de médecine de la reproduction, clinique IVI à Majorque
  • Irene Matarranz Pascual, coordonnatrice de la reproduction, Hôpital universitaire de Guadalajara. Professeur, Université d'Alcalá
  • Ignacio Palomo, directeur de Medical Harp et Ginexlab, président de la Fondation Doctor Ignacio Palomo Álvarez
  • Alma María Rodríguez Guitián, professeur de droit civil, Université autonome de Madrid
  • Antonio Salas Carceller, magistrat de la chambre civile, Cour suprême; Antonio Vila-Coro, vice-président de l'Association Son Nuestro Hijos.

Directeurs de groupe

Antonio Garrigues Walker

Président de la Fondation Garrigues.

Cristina Jimenez

Président. Fondatrice.

Pedro Garcia Barreno

Professeur honoraire à l'Université Complutense. Docteur en médecine, spécialité: Chirurgie. Membre des Académies Royales: Espagnole, des Sciences Exactes, Physiques et Naturelles, des Médecins d'Espagne, et de l'Academia Scientiarum et Artium Europaea. Membre honoraire, Conseil supérieur européen des médecins. Co-directeur des "Dialogues Science et Droit" et Membre du Conseil Académique de la FIDE.
Coordination académique: Victoria Dal Lake Demmi

Contact

Remplissez le formulaire et une personne de notre équipe vous contactera sous peu.