es Español

Groupe de travail

Vues télématiques

Parce que?

Depuis le début de la crise du COVID-19, ils ont été lancés en Fide une série de groupes de travail visant à analyser, sous différents angles, les conséquences présentes et futures, tant juridiques, économiques que sociales, qui accompagneront inévitablement la crise sanitaire provoquée par la pandémie. FIDE considère que le rôle moteur que la société civile doit assumer dans la prise de décision est essentiel, et plus encore, dans une situation aussi exceptionnelle que celle qui se produit actuellement.

Dans cette optique, un groupe de travail a été créé l'année dernière, comprenant un groupe de professionnels de renom sur lesquels réfléchir Tenue télématique d'auditions et substitution par procédure écrite, analysant le exigences procédurales et garanties à prendre en considération dans l'ordre juridictionnel civil, avec une attention particulière procès ordinaire et le processus de précaution.

publications

2e document de conclusion

Document présenté le 2 février 2021.

Tout au long du document suivant, des propositions sont faites sur les questions suivantes:

1er.- Commodité de l'interopérabilité des systèmes de tenue d'auditions

télématique. (2.3)

2ème.- Régulation de la portée des vues télématiques. (3.18)

3. - Critères pour choisir de tenir la vue télématique. (3.19)

4e.- Durabilité des vues télématiques au-delà de la pandémie. (3.20)

5ème.- Réglementation des vues mixtes ou hybrides (4.11)

6. - Motivation de la décision de tenir des vues télématiques. (5.10)

7e.- Contenu minimum de la résolution qui accepte de tenir l'audience

télématique. (6.6)

8ème.- Application du principe de publicité (8.5)

9e.- Constitution de la Cour. (9.5)

10.- Fonction de l'avocat de l'administration de la justice dans les audiences télématiques.

(10.4)

11.- Mise à disposition d'un justificatif. (12.4)

12.- La contribution des documents. (14.8)

13.- L'activité de preuve dans le processus de précaution. (21.5)

14.- Enregistrement de l'audience. (24.5)

15.- Remplacement de l'oralité par procédure écrite. (26.4)

Ils ont participé à ce groupe de travail: 

Antonio Castan Pérez-Gomez

Associé d'Elzaburu SLP, avocat depuis 1985. Professeur de droit procédural à l'Université pontificale Comillas de Madrid. Il participe régulièrement à des conférences nationales et internationales sur la propriété intellectuelle et industrielle. Il a publié deux livres «Le plagiat et autres études en droit d'auteur» et «La propriété intellectuelle et aussi, la poésie». Articles les plus récents : « Secret des affaires et Propriété intellectuelle et industrielle : affinités et divergences » ou « La propriété industrielle dans l'écosystème numérique ». Membre du Conseil Académique de FIDE.

Ignacio Diez-Picazo

Professeur de droit procédural à l'Université Complutense de Madrid. Avocat et associé gérant de Díez-Picazo Abogados. Membre excédentaire du Corps des avocats de la Cour constitutionnelle. Membre de la cinquième section de droit procédural de la Commission générale de codification. Universitaire correspondant et membre de la Section de droit procédural de l'Académie royale de jurisprudence et de législation d'Espagne. Membre du Conseil Académique de FIDE.

Cristina Jiménez Savurido

Président de la Fondation pour la recherche sur le droit et l'entreprise, FIDE, dont il fonda Patron. Juge en congé. Avocat en exercice.

Florencio Molina Lopez

Magistrat-Juge du Tribunal de Commerce n ° 5 de Barcelone.

Victor Moreno Catena

Professeur de droit procédural à l'Université Carlos III de Madrid. Directeur de l'IAMJL. Président de l'Union Espagnole des Avocats Pénalistes. Investigateur principal de projets de recherche nationaux et internationaux. Il a une longue carrière de chercheur en tant qu'auteur de nombreuses publications. Membre du Conseil Académique de Fide.

Yolanda Rios Lopez

Magistrat-Juge du Tribunal de Commerce n ° 1 de Barcelone.

 

Toutes les personnes qui ont participé à ce groupe de travail de Fide, l'ont fait à titre personnel et non au nom des entités, bureaux, universités ou entreprises, où ils exercent leur travail professionnel, de sorte que ces conclusions ne reflètent pas et n'incluent pas les positions institutionnelles mais plutôt celles particulières de chacun de les membres du groupe.

1er document de conclusion

Document présenté le 9 mai 2020.

  • Tenue télématique d'auditions et substitution par voie écrite. Exigences procédurales et garanties à prendre en compte dans l'ordonnance de juridiction civile (avec une attention particulière au procès ordinaire et à la procédure préalable au procès).

  • Conclusions

  • Protocole d'action judiciaire dans les audiences des mesures conservatoires et dans le procès ordinaire (audition et procès préalables) de la procédure civile

Ils ont participé à ce groupe de travail: 

Antonio Castan Pérez-Gomez

Associé d'Elzaburu SLP, avocat depuis 1985. Professeur de droit procédural à l'Université pontificale Comillas de Madrid. Il participe régulièrement à des conférences nationales et internationales sur la propriété intellectuelle et industrielle. Il a publié deux livres «Le plagiat et autres études en droit d'auteur» et «La propriété intellectuelle et aussi, la poésie». Articles les plus récents : « Secret des affaires et Propriété intellectuelle et industrielle : affinités et divergences » ou « La propriété industrielle dans l'écosystème numérique ». Membre du Conseil Académique de FIDE.

Ignacio Diez-Picazo

Professeur de droit procédural à l'Université Complutense de Madrid. Avocat et associé gérant de Díez-Picazo Abogados. Membre excédentaire du Corps des avocats de la Cour constitutionnelle. Membre de la cinquième section de droit procédural de la Commission générale de codification. Universitaire correspondant et membre de la Section de droit procédural de l'Académie royale de jurisprudence et de législation d'Espagne. Membre du Conseil Académique de FIDE.

Javier Fernandez-Lasquetty Quintana

Avocat, spécialiste en Propriété Intellectuelle et Technologies de l'Information. Partenaire d'Elzaburu SLP. Professeur et directeur des programmes de propriété intellectuelle à la faculté de droit IE. Professeur à l'Académie de l'OMPI et panéliste à son Centre d'arbitrage et de médiation. Membre du conseil d'administration de DENAE et de Les España & Portugal. Membre du Conseil Académique de FIDE, directeur du congrès annuel sur la propriété industrielle et intellectuelle et codirecteur du congrès international sur l'intelligence artificielle et la propriété intellectuelle.

Procureur Rafael Fernández Morlanes

Rattaché au Parquet provincial de Barcelone. Membre du Conseil Académique de FIDE.

Cristina Jiménez Savurido

Président de la Fondation pour la recherche sur le droit et l'entreprise, FIDE, dont il fonda Patron. Juge en congé. Avocat en exercice.

Florencio Molina Lopez

Magistrat-Juge du Tribunal de Commerce n ° 5 de Barcelone.

Victor Moreno Catena

Professeur de droit procédural à l'Université Carlos III de Madrid. Directeur de l'IAMJL. Président de l'Union Espagnole des Avocats Pénalistes. Investigateur principal de projets de recherche nationaux et internationaux. Il a une longue carrière de chercheur en tant qu'auteur de nombreuses publications. Membre du Conseil Académique de Fide.

Yolanda Rios Lopez

Magistrat-Juge du Tribunal de Commerce n ° 1 de Barcelone.

 

Toutes les personnes qui ont participé à ce groupe de travail de Fide, l'ont fait à titre personnel et non au nom des entités, bureaux, universités ou entreprises, où ils exercent leur travail professionnel, de sorte que ces conclusions ne reflètent pas et n'incluent pas les positions institutionnelles mais plutôt celles particulières de chacun de les membres du groupe.

Coordination académique: Carmen Hermida

Contact

Remplissez le formulaire et une personne de notre équipe vous contactera sous peu.